• De la France à l'Amérique

    Biographie d'Augustus Saint-Gaudens (1848-1907)En 1848 naît en Irlande à Dublin, Augustus fils de Mary McGuiness une irlandaise et de Bernard Saint-Gaudens.

    Celui-ci transite en Irlande depuis sa France natale vers les Amériques. C’est un trajet maritime bien moins onéreux que nombres d’émigrés européens empruntent en direction de New-York dans les grandes années d’émigration autour de 1850.

     Le couple parvient à destination alors qu’Augustus a 6 mois. Son père, qui avait été cordonnier à Aspet dans les Pyrénées françaises comme l’étaient avant lui son propre père et son grand-père, s’installe comme tel à New-York. Il y connait un certain succès, fabriquant des chaussures françaises qui deviennent à la mode.

    Lire la suite...


  •  numis_SG.jpg T_roosevelt.jpg

    Une série de 10 et 20 dollars américains, tel fut le résultat d’un dîner à la Maison-Blanche entre le président Théodore Roosevelt (1901-1909) et le célèbre sculpteur Augustus Saint-Gaudens.

    Lire la suite...


  • Influences

    Augustus Saint-Gaudens et la FranceDans un des rares discours qui soient restés de lui, Augustus Saint¬Gaudens rend un hommage vibrant à la France:

    «Je sais que j'exprime le sentiment de la majorité de mes confrères, aussi bien des peintres que des architectes, en disant que nous éprouvons pour la France la plus profonde reconnaissance pour l'instruction qu'elle nous a si généreusement dispensée dans ses Académies et ses Écoles des beaux arts. Son hospitalité a été sans bornes et son enseignement nous a toujours éclairés et inspirés, sous les maîtres d'aujourd'hui :

    Lire la suite...


  • Collaboration et innovation

    Une grande partie de l'œuvre d’Augustus Saint-Gaudens atteste l'importance accordée au travail collectif dans la réalisation de ses sculptures monumentales.

    L'organisation de son atelier a toujours fait la place à au moins un assistant venu l'aider sur un projet donné, voire à une équipe entière de sculpteurs chargés de donner forme aux idées du maître.

    Lire la suite...


  • Augustus Saint Gaudens 55 ansEn octobre 1897, Saint-Gaudens décide d'aller pour la première fois à Aspet, village natal de son père. Maintenant, à cinquante ans, Saint-Gaudens se montre plus enclin à se pencher sur son passé. Son père est mort neuf ans auparavant et il éprouve une certaine curiosité à l'égard de ses origines. Il demande à son vieil ami et compagnon des randonnées de jeunesse, Alfred Garnier, de venir avec lui. Garnier, son ancien condisciple à l'École des beaux-arts, est à présent un émailleur renommé dont les grands musés achètent les oeuvres.

     Le village d'Aspet est situé sur les contreforts pyrénéens, à une trentaine de kilomètres de la frontière espagnole, tout proche de la ville de Saint-Gaudens d’où vient le patronyme de l'artiste. Les parents de son père avaient déménagé après sa naissance, quittant Aspet pour la bourgade voisine de Salies-du-Salat.

    Lire la suite...





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique